Pointe du Sifflet – Arête N

22 novembre 2014

Avec : Nico, Jiji, Ariane

Premières chutes de neige, grand beau, il est temps de découvrir les hauteurs enneigées. C’est parti pour une petite course d’alpi dans Belledonne, à la pointe du Sifflet, au dessus de Prabert. Objectif : remonter le « couloir de la Ficelle du Sifflet ».

L’approche est laborieuse dans la neige versant nord, qui n’est pas tassée sur le pierrier. Sans raquettes, laissées à la voiture, on brasse beaucoup, pour une progression limitée.

Trois lyonnais partis pour l’arête nord (avec une approche en raquettes, eux) nous précèdent, et nous font la trace, mais le compactage des raquettes est insuffisant pour nous éviter de nous enfoncer lourdement à chaque pas. A 12 h, nous progressons trop lentement dans le bas du couloir, pourtant peu incliné, et nous décidons d’opter pour l’arête nord, à la suite des lyonnais. Joli cheminement esthétique, très facile, un peu court, mais qui permet même de filmer ! La journée n’est pas perdue.

Merci aux trois lyonnais, qui finalement, nous auront fait la trace tout le long.

Pour en savoir plus sur la musique « Silbo » de Féloche, qui sert de support à ce montage, et ce langage sifflé si particulier de l’île de la Gomera, c’est par ici.

Féloche : l’écho du Silbo (21’27)

« Silbo », c’est la musique reprise (version Solal Remix) pour le petit montage vidéo réalisé à la Pointe du Sifflet, mais c’est aussi et surtout le langage chanté des habitants de l’île de la Gomera, aux Canaries.  Un joli reportage avec Féloche lui-même, qui permet de découvrir cette culture ancestrale, et les adaptations toujours spectaculaires des habitants des montagnes, autour du monde :

Népal – Guides et porteurs Sherpas

Après l’épisode du « Pocket Film », nous tenions à revenir brièvement sur le côté pratique de notre trek, et en particulier sur l’aide des sherpas.

Sans entrer dans le détail de notre parcours dans les montagnes du Solu Khumbu (on y reviendra dans un prochain article), lors de notre périple au Népal nous avions tout d’abord rejoint depuis Kathmandou, le village de Shivalaya en mini-bus (12 h).

Nous sommes ensuite partis à pied jusqu’à Bandhar, où logeaient nos copains Philippe et Gyamou depuis déjà plusieurs jours. Kaji Sherpa, le frère de Gyamou, ainsi que Phurba et Ang Dawa nous attendaient à Shivalaya pour nous aider à transporter nos affaires.

Ayant l’habitude de toujours transporter nos affaires nous-mêmes, le principe de faire appel à des porteurs nous posait question. Avec 3 enfants, et en altitude, donc chargés (duvets, réchaud, …), il était difficile néanmoins de se débrouiller par nous-mêmes, comme nous en avons l’habitude lorsque nous voyageons à vélo ou à pied dans nos Alpes. Nous avons également vite compris que, pour les Sherpas, le métier de porteur est souvent un complément financier précieux et attendu dans l’année. Par ailleurs, les charges portées sont souvent bien plus raisonnables lors d’un trek avec des touristes, que les kilos transportés à dos d’hommes le reste de l’année pour les acheminements de marchandises, et les travaux agricoles (pommes de terre, etc…).

https://www.himalayanclub.org/hj/64/11/lowland-porters-in-the-solu-khumbu/

Lire la suite

Gomiti !

gomiti

Gomiti ! Premier (en sherpa) !

C’est avec grand plaisir que nous avons gagné le concours du Pocket Film 2014, avec le film « Le Népal à petits pas : Pikey Peak et colegram… » !

Les 3 pockets finalistes ont été projetés au Summum samedi soir (15/11/2014), dans l’ordre inverse du classement final (donc du 3ème au 1er). C’est avec beaucoup d’émotions que les enfants ont découvert le n°1 ! On a beaucoup pensé à Gyamou, Philippe, Dolma et Ditchen, absents lors de cette soirée, mais qu’on retrouvera, on l’espère, pour de prochaines aventures !

Une tablette iPad a été remise a Gaspard sur scène. Le plus dur reste à faire : voir comment on va partager cela entre 5 enfants, TAG et Dolma et Ditchen, sans oublier nos amis sherpas du Népal, sans qui cette petite expédition aurait été moins chaleureuse et tellement plus difficile !

Lire la suite

Oyez, oyez !

Le Pocket Film du Népal « Le Népal à petits pas : Pikey Peak et colegram », commenté par Gaspard, sera projeté au cours de la semaine du 11 et le 15 novembre 2014 lors des XVIèmes Rencontres du Cinéma de Montagne, au Summum de Grenoble !

Il est également en ligne sur le site de France Bleu Isère avec les 8 pockets sélectionnés.

Les loulous croisent les doigts !