VTT-BUL – Tour des Combins

Du 17 au 21 aout 2021

Avec : Seb, Ariane

Superbe itinéraire de VTT de montagne, en autonomie, avec bivouacs 4****, à cheval entre Suisse et Italie.

D+ : 6300 m / 145 km

Aller hop, petite mise à jour de ce blog endormi… Ce sera difficile de rattraper plusieurs mois de sorties et de voyages, en quelques clics, mais on va essayer😜 !

Retour sur du splendide VTT BUL, avec 4 bivouacs d’anthologie. Partis de la gare ferroviaire de Grenoble, nous ferons l’aller-retour en mobilité douce (trains : Gières – Genève – Martigny – Orsières).

Jour 1 – Orsières (Valais – Entremont) – Bivouac col de Mille (D+ 1620 m)

Le trajet en train le long du lac Léman met doucement dans l’ambiance de l’itinérance. Nous avons réservé des billets en promo, et retenus des horaires tenant compte des changements de train, mais arrivés à Genève, nous avons finalement le temps de monter dans le premier train qui part quelques minutes après notre arrivée, nous évitant ainsi de poirauter 1 heure à la gare. Sauf qu’on ne le savait pas, mais c’est interdit… La contrôleuse est super sympa, elle nous explique qu’il aurait fallut attendre notre train, mais elle s’arrange pour que nous n’ayons pas de supplément à payer.

Arrivés à Orsières, nous montons directement par des petites routes, puis de larges pistes, et enfin un sentier jusqu’à la cabane de Mille (2480 m). On installe le bivouac sur la crête au-dessus du refuge. Le brouillard cache rapidement tous les reliefs, pour mieux nous les faire apparaitre les lendemain matin !

Jour 2 – Bivouac col de Mille – Fenêtre de Durand (D+ 1700 m)

Départ sous un soleil radieux pour le Mont Brûlé par un single jusqu’au col de Basset, qui nous permet de basculer dans le Val de Bagnes. La descente sur pistes et singles se fait face à la station de Verbier au loin, puis nous rejoignons la route goudronnée sur les hauteurs de Lourtier. A partir de là une longue remontée d’abord sur route jusqu’au barrage de Mauvoisin, puis sur piste le long du lac de retenue, puis sur encore 220 m D+, avant d’attaquer 500 m D+ de poussage sur single jusqu’à la Fenêtre Durand…

Nous plantons la tente sur une jolie prairie sous la Fenêtre (2660 m). Ca caille ce soir ! Normal, nous dormons sous le Mont Gelé, qui contraste avec le Mont Brûlé de la nuit dernière !!

Jour 3 – Fenêtre de Durand – Etroubles – Lac des Merdeux (D+ 1600 m)

Petite toilette revigorante dans le torrent, puis passage de la frontière à la Fenêtre Durand, hop on se retrouve dans le Val d’Aoste. La partie intermédiaire de la descente de la Fenêtre Durand est loin d’être roulante, mais le mal est ponctuel car les 1550 m descente vont être splendides jusqu’à Etroubles !!! Et le passage souterrain du canal du Ru de By est mémorable.

Arrivés à Etroubles, nous faisons le plein de bouffe à l’épicerie proche du camping, avant de repartir pour 1200 m D+ jusqu’à la Combe des Merdeux.

Nous allons remonter la Combe des Merdeux, passer devant la bergerie Tsa des Merdeux, puis atteindre le lac des Merdeux : tout un programme bien merdique ! 💩💩💩

A partir de la bergerie, le poussage est obligatoire, car le chemin défoncé par le passage des vaches. Nous installons le camp près des sagnes à l’abri des regards du rifugio Frassati. Et la toilette dans le lago est un pur bonheur ce soir !

Ce soir, en prévision du looong poussage de demain🤢 , puis du portage « via ferrata », Seb monte le vélo d’Ariane de 150 m D+, et le met à l’abri des regards.

J3 – Réveil au bivouac des Merdeux !

Jour 4 – Bivouac des Merdeux – Col de Malatra – Val Ferret – Grand Col Ferret (D+ 1400 m)

Poussage de 480 m D+ : les derniers 100 m deviennent scabreux, avec portage obligatoire, câbles et échelles pour atteindre le col de Malatra (2928 m).😥🥵

La descente n’est pas non plus hyper roulante au début, puis devient bien intéressante en atteignant le Val Ferret. Au Rifugio Bonatti, nous prenons le sentier du Tour du Mont Blanc, en slalomant entre les marcheurs. Mais l’avantage c’est qu’il n’y a plus un caillou qui dépasse ! Un vrai billard !

Après la descente sur grevettaz, nous remontons la piste jusqu’au Rifugio Elena. Ici les VTT-AE (à Assistance Électrique) règnent en maitre ! Même pour les enfants… Pause au refuge, plein d’eau, puis c’est reparti pour encore … 500 m D+ de poussage… argh… ça commence à tirer dans les pates…

Mais l’effort en vaut la peine : nous bivouaquons ce soir sur l’arête des Econduits, au-dessus du Grand Col Ferret (2536 m), face à un panorama grandiose sur les glaciers

J4 – Bivouac face au Mont Dolent

Jour 5 – Grand Col Ferret – La Fouly – Orsières – Martigny (D+ 300 m)

Dès les premiers coups de pédales, nous rebasculons en Suisse, car nous avons dormi sur la frontière. C’est parti pour 1940 m de descente très roulante jusqu’à Orsières, puis nous continuerons encore 450 m de descente pour rejoindre directement la gare de Martigny !

Retour en train jusqu’à la maison, des images splendides de glaciers plein les yeux.

Pratique :

  • Fond de carte : Suissemobile veloland
  • Cout aller-retour en train pour 2 personnes : 291.20 €

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s