Histoires du soir

A chaque fois que nous partons, en France ou à l’étranger, longtemps ou non, avec ou sans enfants, nous glissons un livre en lien avec notre destination.

Voici une petite sélection non exhaustive, des livres qu’on a lu aux enfants, qu’ils ont lu tout seul, ou que les parents ont lu tout seul !

  • Pour les enfants qui ne savent pas encore bien lire : les albums de la famille Oukilé, livre-jeux permettant d’occuper les plus petits en carriole, différents thèmes autour du monde : La famile Oukilé globe-trotter, se régale, le très grand voyage, etc… Format assez volumineux et lourd à transporter, dans des sacoches de vélo, mais bon, quand on aime on ne compte pas…

oukile

  • Pour les plus grands qui commencent à lire (6-9 ans) : toute la collection des « Cabanes Magiques ». Ca ne prend pas de place dans un sac, et comme les héros, Tom et Léa, n’arrêtent pas de remonter le temps dans tous les pays, avec un peu de chance, il existe un tome correspondant à la destination choisie !
  •  Norvège (avec 2 enfants de 2 et 5 ans) :

o   « L’Arche part à 8 heures », Ulrich Hub, Les Romans Alice Jeunesse, traduit de l’allemand, à partir de 9 ans : un excellent livre, sur le Déluge vue depuis la banquise, l’histoire de 3 pingouins et leur vision particulière de Dieu, un livre plein d’humour, splendide ! Un très bon moment également pour les parents, lorsqu’ils racontent l’histoire du soir, après une journée de vélo fatiguante, et captivant pour les enfants ! Plusieurs prix jeunesse pour ce livre.

arche

o   « Kurt et le poisson », Erlend Loe, la Joie de Lire, traduit du norvégien, à partir de 9 ans : encore un excellent petit livre, très drôle, avec une écriture très dynamique, qui plonge dans l’univers des petits ports norvégiens, avec un tour du monde rocambolesque d’une petite famille très attachante. Prix littéraire Tam-Tam enfant.

kurt

  • Espagne (avec 3 enfants de 0, 4 et 7 ans) :

o   « Manolito », Elvira Lindo, Folio Junior, à partir de 10 ans : le Petit Nicolas espagnol, avec du vocabulaire pour enfants sachant bien lire.

o   « Contes espagnols – La fiancée grenouille », Marianne Million, Neuf de l’école des loisirs : des contes parfois un peu « rudes » pour cette tranche d’âge.

  • Italie (avec 3 enfants de 1, 5 et 8 ans) :

o   « Enquête au collège ; le professeur a disparu », J.-P. Arrou-Vignod, Folio Junior, à partir de 9 ans : acheté sur place, à Venise, l’histoire des héros de « Enquête au collège » en voyage scolaire à Venise. A 7 ans, notre fiston l’a dévoré en une journée.

o   « Venise », Miroslav Sasek : un guide de voyage original pour les enfants, avec un graphisme un peu rétro des années 60. Très intéressant pour se mettre dans l’ambiance, mais format « grand livre » un peu lourd et encombrant dans les sacoches des vélos.

  • Kirghizstan (avec 3 enfants de 2, 6 et 9 ans) :

o   « Contes Kirghiz – La bague du khan », Anne-Marie Passeret, Neuf de l’école des loisirs » : un petit livre qui parle de yourtes, de chevaux, de steppes, bref tout ce que les enfants ont côtoyé durant un mois, donc un très grand intérêt de leur part pour ce livre, lu et relu tout au long du voyage.

IMG_8192

o   « Sensha, fille de Mongloie », Sylvie Deshors, Roman du Monde, à partir de 8 ans : lu en France au retour, livre permettant de rester dans l’ambience du voyage. Grand succès familial.

o   « Des monts célestes au sables rouges », Ella Maillart, Petite Bibliothèque Payot : un incontournable, la première partie se passe au Kirghistan, dans les endroits que nous parcourions à vélo. L’ainé de nos enfants a dévoré ces passages.

  •  Népal (avec 3 enfants de 2, 6 et 10 ans) :

o   « 365 méditations quotidiennes du Dalaï –Lama », Pocket Spiritualité : un livre de méditations, idéal lorsqu’on dort dans les monastères, par exemple !

o   « Les tambours de Katmandou », Gérard Toffin, Petite Bibliothèque Payot : un très bon livre d’ethnologie dans la vallée de Kathmandou, dans les années 70. On mesure à quel point cette vallée a changé depuis…

o   « 17 contes du Bouddhisme », Thalie de Molènes, Castor Poche, à partir de 11 ans : la sagesse du Bouddha à travers des contes très courts.

  •  Suède à ski (sans enfants) :

o   « Le fils du Dieu de l’orage », Arto Paasilinna, traduit du finnois : se lit d’une traite, un univers mythologique à part !

o   « La vierge froide et autres racontars », Jorn Riel, 10-18, traduit du dannois : la vie d’une communauté de trappeurs au Groenland, plein de rudesse et de tendresse, plein d’humour.

o   « Laponie, voyage au pays des fils du soleil », Knud Rasmussen, Phare Esprit Ouvert : belle écriture, description ethnologique du peuple lapon au début du XXème siècle.

  • Italie raid à ski (sans enfants) :

o   « Petit traité sur l’immensité du monde », Sylvain Tesson, Pocket : se lit facilement dans un refuge le soir, de belles réflexions sur l’art de bien voyager.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s