Un retour éphémère du BLANC…

Semaine du 26 au 30/11/2018

Le retour fugace du blanc dans notre jardin, signe le réveil de ce blog, endormi depuis la fin de l’été. L’automne fut pourtant riche en belles itinérances, et nous essaierons d’en faire quelques articles.

En attendant, les dernières chutes de neige ont été testées avec bonheur, avant le redoux de cette semaine, qui nous rappelle que 2018 est une année record en nombre de jours de chaleur en France (et ailleurs…).

Faire sa trace dans le Grand Blanc, en ski nordique ou ski de rando, ça n’a pas la même saveur que de faire du ski roue ! Il ne fut pas nécessaire d’aller bien loin pour profiter de la première poudreuse de l’année, notamment en ski de rando : les multiples boucles possibles proches de la maison ont suffit à nous combler. Ah bien sûr, dans le Vercors, les dénivelées sont limitées, et pour « en avoir plein les pattes » et avoir le sentiment d’effectuer une sortie « d’envergure », il vaut mieux enchainer plusieurs fois les montées !

Mais c’est réjouissant de se dire que – pour une fois – nos loisirs ne participent pas à la pollution du bassin grenoblois… Certes, il est difficile de changer nos habitudes, de raisonner nos envies, pourtant « face au gouffre » que représentent les désastres écologiques pour l’humanité dans les prochaines décennies, « il faut cesser d’accélérer » , comme le martèle Aurélien Barrau (1) dans son allocution médiatisée lors du Climax Festival 2018 – Eco-mobilisation (voir l’appel des 200 personnalités pour sauver la planète « Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité« , emmené par Juliette Binoche et Aurélien Barrau).

Aller, retour sur cette petite vidéo qui permet de faire une piqure de rappel face à la nécessité absolue de repenser les grands enjeux de demain, et surement aussi nos pratiques, même si c’est di-ffi-cile ! :

(1) : Papa d’un grand copain de notre Gaspard remontant à la… maternelle ! 😉

Et pour finir sur les « solutions » d’éco-mobilité, à noter que cette année la soirée de remise des prix du concours « Changer d’Approche » avec Mountain Wilderness se déroulera le 18 janvier 2019 à Grenoble, en présence de Christophe Dumarest et son film Inside (le film est également visible cette semaine le 07/12/18 au festival international du film de montagne d’Autrans, lors d’une soirée débat gratuite sur le thème « La transition du tourisme : reconstruire du sens collectivement »).

Pas de participation au concours Changer d’Approche chez TSAGA… on était jury cette année, et c’est drôlement chouette aussi de découvrir les idées des autres !

JPEG - 137.7 ko.

3 réflexions sur “Un retour éphémère du BLANC…

    • En effet, il y a souvent une inversion au-dessus de la cuvette grenobloise : une couche de nuages compacte qui plaque les polluants au-dessus de la ville, et un grand soleil assorti de températures plus clémentes au-dessus de cette mer de nuages. Bonnes randos à toi sur ce beau plateau, à toutes saisons !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s