L’été se prolonge en Valgaudemar

Un petit tour en Valgaudemar, entre les refuges de Vallonpierre et de Chabournéou…

WE du 10/11 septembre 2016

Avec : Anne-Laure, Julien, Clara, Tiago / Sandrine, Manu, Nicolas, Marine / TSAGA

Nous souhaitions aller faire un petit coucou à Guillaume au refuge de Vallonpierre, avant la fin de saison, et justement il est prévu une soirée contes et musique le samedi soir. Les amis des enfants sont de la partie, et c’est l’occasion de se retrouver là-haut à 3 familles du Vercors (dont 7 enfants), une jolie petite troupe qui regroupe justement un bon public pour ce genre de soirée 😉 :

Départ samedi matin pour arriver aux alentours de midi, afin de faire manger nos 7 ventres sur pattes, avant la montée, au parking du Gioberney. Nous sommes heureux de retrouver cette petite vallée dans laquelle nous ne sommes pas montés depuis bien longtemps. Une vallée du « bout du monde », comme les Ecrins en compte plusieurs, et que Lionel Terray décrivait ainsi en 1961, juste avant la construction de la route : « …au fur et à mesure que l’on remontait dans la vallée, les traces de civilisations s’effaçaient un peu plus à chaque pas. Tout au fond, le hameau du Rif-du-Sap, accroché entre deux couloirs d’avalanches connaissait une vie plus primitive que bien des villages de l’Himalaya. »

Nous atteignons le refuge au bout de 3h30 de marche, au lieu des 2h30 prévues pour ces 750 m de dénivelées, pas mal du tout pour les petites gambettes des deux petits bonhommes de 5 ans, qui auront été très peu aidées ! Les framboises cueillies en route ont surement contribué à la forme des « grands-loups-courageux-et-costauds », comme se surnomment Titouan et Tiago !

Après l’EXCELLENT repas de Guillaume, la soirée contes et musique peut commencer. Des contes souvent basés sur la répétition, qui auront dérouté les plus jeunes, mais la mise en musique a beaucoup plu aux trois petites musiciennes très attentives : Adélie, Clara et Marine ! Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on a un tel spectacle en altitude !

Le lendemain, après baignade dans le lac et escalades sur les blocs autour du refuge, direction le refuge de Chabournéou, où la cueillette des myrtilles remplace celle des framboises de la veille. Encore un bel accueil au refuge, pour un pic-nique du midi avec vue panoramique sur le Sirac et ses glaciers.

Retour ensuite au parking du Gioberney, de belles images estivales plein les yeux, pour ce WE en excellente compagnie ! Et encore un immense merci à Guillaume pour nous avoir accueilli malgré un refuge complet, et trouvé de la place pour dormir ;).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s