Le nord de l’Algérie…

L’Algérie est un pays « à part » pour les français. En effet, notre bout d’histoire en commun rend complexe nos relations avec notre voisin d’outre-méditerranée. Depuis la guerre civile des années 1990, que certains algériens nomment la « décennie de la mort »,  les touristes ont disparu du nord du pays, se cantonnant à la partie saharienne (NDLR : avant les problèmes de sécurité récents liés à AQMI). Au cours de nombreux séjours professionnels, Seb a  été amené à parcourir la partie tellienne (septentrionale) de l’Algérie et la bordure de l’immense partie saharienne.

Comme chez ses voisins maghrébins, l’Algérie a été un haut lieu de la culture romaine ; la plaine de la Mitidja constituant alors l’un des principaux greniers de Rome.  Avec ces quelques photos  vous découvrirez les 3 grands sites romains d’Algérie : Tipaza au bord de mer, Djemila en petite Kabylie et Timgad au nord des Aurès.

Djemila_pano

L’arc de triomphe de Djemila (à proximité de Sétif)

Dsc06300

Vue générale et détail du site de Timgad

Dsc06327-p

tipasa-bis

Vue générale du site de Tipaza (à l’ouest d’Alger)

mauretanie-p

Le mausolée royal de Maurétanie ou tombeau de la chrétienne (I s. av. JC) à proximité de TIpaza

Alger « la blanche » est l’une des plus grandes villes méditerranéennes. L’empreinte de la colonisation est encore très présente dans l’architecture et la culture française très marquée dans certains milieux algérois.

Dsc05888-p

Le Mémorial du martyr dominant la ville d’Alger

IMG_4126-p

La basilique Notre-Dame d’Afrique à Alger

Le Mémorial du martyr est le principal monument moderne de la ville, réalisé à l’occasion du 20e anniversaire de l’indépendance (1962).  Il représente 3 feuilles de palmier et s’élève à 92 m de haut. A quelques encablures d’Alger, aux portes de Blida, les forêts de cèdres de Chréa constituent un espace naturel remarquable protégé par un parc national.

Un jeune singe Magot dans les gorges de la Chiffa et la forêt de cèdres de Chréa :

Au pied de ces reliefs, les gorges de la Chiffa accueillent encore de nombreux singes Magot, ou macaque de Barbarie (Macaca sylvanus).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s