[Trans-alpina vélo] – Retour bien mérité !

Et voilà, quelques coups de pédales et presque 7 semaines plus tard, nous voici de retour à la maison, après avoir traversé l’arc alpin depuis Ljubljana en Slovénie, jusqu’à la maison dans le Vercors, le tout en empruntant principalement des pistes de montagne, des voies cyclables ou des petites routes, agrémentées par quelques grands cols routiers alpins.

Pas de nouvelles de l’été sur ce blog ? Nor-mal… Ce voyage fut tout simplement éprouvant. Pas vraiment le voyage nomade-nez-au-vent comme certains membres de la tribu TSAGA l’auraient souhaité cette année (mais est-on vraiment capable de voyager ainsi 😉), mais plutôt une course contre la montre dès le départ, afin de respecter les délais, les étapes, les kilométrages, les dénivelées, les points de rencontres avec les copains, les contraintes professionnelles de chacun, etc. Un petit défi sportif à la dimension des enfants, souvent exigeant mais… pas vraiment des vacances !

Traverser les Alpes à vélo serait donc plus exigeant que traverser les Andes ou l’Himalaya ? C’est en tout cas ce que notre choix d’itinéraire à travers des pistes parfois chaotiques ayant nécessité de longs poussages, nous a fait parfois ressentir. Pourtant, point de vent terrible comme dans les Andes, point de soucis d’altitude comme dans l’Himalaya, point de questionnement relatif à l’hygiène. Nous partions donc confiants. Mais… même une fois sur le bitume, loin des pistes, les cols routiers ne nous ont pas non plus ménagé (ceci dès la Slovénie, puis l’Autriche), en nous imposant des montées avec des pentes affichant parfois les 18 %.

Et nos enfants dans tout ça ? Leur fil conducteur cette année, c’était de voyager avec des copains de leur âge. Mission parfaitement remplie, avec une ribambelle d’enfants et d’ados qui ont tous été remarquables, avec des caractères très différents, mais faisant chacun preuve d’une exceptionnelle capacité d’adaptation à des conditions de voyage dont ils n’avaient pas forcément l’habitude,  à un effort physique parfois soutenu, à des conditions climatiques éprouvantes pour certains. Un immense bravo à tous ces vaillants cyclistes, qui nous ont rejoints dans différents pays, avec du plus jeune au plus grand :

  • Zélie, 2 ans, Slovénie et Autriche
  • Taïa, 5 ans, Slovénie et Autriche
  • Violette, 5 ans, France
  • Oscar, 6 ans, Suisse et France
  • Luis, 7 ans, Slovénie et Autriche
  • Cassandre, 9 ans, Suisse et France
  • Adèle et Manon, 10 ans, Autriche et Italie
  • Simon, 10 ans, France
  • Adèle, 12 ans, France
  • Maxime, 13 ans, Italie, Suisse, France
  • Zoé, 14 ans, France

Pour Gaspard, Adélie et Titouan, la GRANDE forme fut au rendez-vous. Si ce fut « fastoche » pour Gaspard malgré ses soucis de genoux chroniques ; Adélie de son côté a découvert son premier grand voyage seule à vélo, reléguant le tandem à son petit frère : ultra motivée par les montées de cols qu’elle gravissait loin devant tout le monde (excepté son grand frère qui ne lui a jamais concédé la moindre avance !), les longues portions de faux plats montants furent pour elle plus difficiles moralement, nécessitant alors qu’on la tracte à l’élastique. Quand à Titouan, pour sa première année en tandem, il a un peu confondu vélo et chaise à porteur, « oubliant » systématiquement que sur un vélo, même double, il faut un tout petit peu pédaler dans les montées, et pas uniquement… parler, chanter, jouer !

Et nous les parents ? Nous n’avons pas toujours eu tout à fait les mêmes attentes au cours de ce voyage. Si Seb s’est attaché à nous faire découvrir un itinéraire original, des sites exceptionnels, des pistes remarquables et certainement jamais parcourues en cyclo (et pour cause ! heum, heum, on y reviendra plus longuement 😊), des bivouacs de rêve, Ariane a tenté (parfois vainement 😉), de lui rappeler qu’il voyageait avec des enfants, que les jours de repos n’étaient pas négociables, que gravir des cols les uns après les autres, parfois 2 dans la même journée, étaient certes nécessaire pour franchir les montagnes, mais non suffisant à l’épanouissement de ce petit monde, et qu’à trop vouloir en faire, on en perdait petit à petit notre zénitude, et… notre raison de voyager !

Après de longues soirées de debrieffing au retour, qui nous ont permis de mieux cerner ce qui reste perfectible dans ce type d’expédition, et ce que nous aimons vraiment en voyage, nous sommes enfin prêts à vous faire partager cette expérience exceptionnelle. Car encore une fois, bien que voyageant en Europe, notre route a été jalonnée de très belles rencontres, de personnes attachantes, qui ont partagé quelques heures à quelques jours de notre drôle d’équipée, qui ont su nous ouvrir leurs portes et leur cœur.

Mais trêve de blabla : si mettre à jour le blog n’a pas été possible au cours de ce voyage, faute de temps (argh, ça fait bizarre de dire ça quand on évoque des vacances 😦 ), le petit carnet et son crayon à papier ont consigné toutes les anecdotes de ce voyage trépidant, alors place aux articles chronologiques !

9 réflexions sur “[Trans-alpina vélo] – Retour bien mérité !

    • Bon, alors on va essayé de ne pas vous décevoir ! Bravo pour votre périple Pyrénéens père-fille : on avait imaginé un temps de traverser les Pyrénées à vélo à la place des Alpes cette année, mais les dénivelées monstrueuses qui nous attendaient nous ont vite fait changer de massif !

      • Pour l’année prochaine les Pyrénées peut-être ? Un jour ou l’autre ce massif fera bien partie de vos destinations 😀

        Au vu des photos que vous avez déjà publiées, on ne risque pas d’être déçus, elles sont magnifiques ! Vous avez dû avoir des bivouacs 5* !

    • Merci pour votre message, et vos news de votre super blog nous manquent BEAUCOUP !
      Fini les anecdotes les plus loufoques du bout du monde dont on se régalait… On espère que la santé va s’améliorer, et que vous referez très vite le plein d’idées pour de nouvelles Aventures !
      Bises des TSAGA

    • Salut Fred !
      Désolé pour la réponse tardive, on est un peu happé par la rentrée !
      C’est vrai qu’on aurait pu se croiser… mais nous y étions fin juillet !
      En tous cas, de votre côté, vous étiez une sacrée équipe, cela a du être sympa.
      Au plaisir de se revoir,
      Seb

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s