Traversée des arêtes du Pic du Pin

26 décembre 2015

Par  : Ariane

Il n’y a pas de neige pour skier en ce tout début d’hiver, mais suffisamment pour faire un peu d’alpi mixte dans Belledonne.

pano_p

Coucher de soleil sur la Dent du Pra et la Belle Etoile (depuis le Pic Central du Pin)

« Pic du Pin Pain, Pas du Pin Pain… c’est quand qu’on mange ? »

Img_8171_ma_p

Quelque part, dans une boulangerie de Belledonne…

Lire la suite

Carnets du Wakhan

2012 : récit d’une expédition

L’expédition d’un collègue de bureau, Franck Mazas, date de 2012, mais le film vient tout juste « de sortir », après une projection à Grenoble.

Une autre vision de ces contrées ravagées par la guerre et pourtant si belles.

Extrait : « Parcourir les hautes vallées du Pamir et gravir les pentes enneigées de l’Hindu Kush, au cœur de l’Asie Centrale, aux lisières d’un pays réputé être le plus dangereux au monde : voici ce que nous croyions être une expédition, mais qui fut surtout un voyage. S’il nous fallut atteindre et parfois repousser nos limites physiques, il nous fallut surtout dépasser bon nombre de préjugés, d’idées reçues et de peurs pour découvrir l’hospitalité légendaire d’un peuple trop souvent réduit à ses extrêmes. Dans le corridor du Wakhan, immense vallée isolée et reculée, étroite portion de terre afghane coincée entre Chine, Pakistan et Tadjikistan, notre récompense fut une fabuleuse aventure. Nous avons marché avec les nomades Wakhis, assisté au bouzkachi des cavaliers kirghizes, partagé le pain avec les Pamiris ; nous avons contemplé les pics de jade et d’argent, arpenté la steppe, respiré l’air des hautes altitudes, remonté les pistes poussiéreuses du Badakhshan ; nous avons cuit au soleil, grelotté sous le froid et la neige, appris la patience et la valeur du temps qui passe. Surtout, au contact des Afghans, nous sommes repartis riches de nouvelles amitiés. Afghanistan, pays martyr, oui… Mais, hier comme aujourd’hui, terre de lumière et de beauté. » Franck Mazas

Le livre, carnet de voyage avec une belle qualité d’écriture, bien documenté, vaut également le détour, et se lit « d’une traite » !product_thumbnail

http://wakhan.blogs-de-voyage.fr/