Ce n’est qu’un « au-revoir » !

Au revoir les « Lou Garioud ». Adieu San Pedro de Atacama. Bonjour Argentine !

Img_6855

Départ matinal de San Pedro de Atacama (hôtel Corvatsch)

Notre traversée des Andes à vélo s’achève dans le désert d’Atacama, au pied du Licancabur. Le vélo, c’est fini pour l’instant, le voyage, lui, continue encore un peu pour rejoindre la France !

Bientôt le mois de septembre, son cortège de nouveautés et de découvertes en France, les enfants sont contents de rentrer, même si c’est difficile de quitter les copains ! Surtout quand les copains continuent justement l’aventure encore quelques mois !

En effet, partager à deux familles, durant presque 4 semaines, les joies du voyage, et ses inévitables difficultés, les éventuels petits soucis mécaniques ou gastriques, les coups de fatigue des enfants, mais aussi des parents, ça crée des liens !

Ca nous a surtout permis à tous de rendre cette partie du voyage tellement plus belle, dans des zones pourtant très hostiles. Sans eux, le voyage aurait été bien plus compliqué ! C’est certain que sans leurs copains, les enfants auraient « fini » le Sud Lipez dans un drôle d’état…

Et que serions-nous devenus sans les pancakes et les crêpes d’Emmanuelle réalisés dans les endroits les plus improbables ?!  🙂

Alors pour continuer l’Aventure, c’est ici qu’il faut les suivre, avec des vidéos bien marrantes. Et si vous êtes sympas, vous aurez le droit de recevoir leur belle newsletter, par mail, avec tous les détails croustillants de la vie des cyclos ! Il suffit de leur demander gentiment !

En attendant : bonne route à vous les « Lou Garioud » et MERCI pour votre généreuse compagnie, les amis ! Et quand vous serez fatigués de la mer et du soleil de votre île, la Nouvelle-Calédonie, on vous attend en France pour un joli raid à ski avec les enfants !

Img_6854

De g. à d. : Titouan, Lola, Adélie, Thomas, Gaspard.

A la sortie de San Pedro de Atacama, nous sommes interpellés par un couple d’italiens (et oui, il n’y a pas que des touristes français ici !). Ils nous racontent nous avoir croisé en 4×4 dans le Sud Lipez, et nous ont photographié : ils nous montrent ces photos sur leur appareil et souhaitent nous les transmettre ! Nous prenons davantage conscience de l’apparence d’extra-terrestres que nous avons eu durant notre traversée, pour les touristes qui trouvaient que leur trip 4×4 était déjà difficile, et qui nous croisaient dans la tempête en voiture… D’où les innombrables photos qui ont été prises de nos deux familles, à notre insu ou en prenant la pose, lorsqu’ils nous croisaient, ou même lorsqu’ils faisaient un large détour pour venir à notre rencontre, et nous demandaient si on avait besoin de quelques chose !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s