[Trans-alpina vélo] – Premiers tours de roues en Slovénie !

Du 11 au 14 juillet 2017

Où l’on est encore une fois conquis par l’harmonie des paysages et villages slovènes ; où l’on se demande bien pourquoi les ingénieurs des Ponts&Chaussées slovènes ont tracé des routes si pentues ; où l’hospitalité est une valeur universelle sur la planète.

11/07/2017 – De Ljubljana à Rudno – 42 km – 570 m+

Ce matin, nous prenons la route. Pour ce premier départ, nous n’avons pas encore repris tous nos réflexes des années précédentes. Les gestes sont lents, le rangement des sacoches n’est pas encore automatique, et nous ne commençons à pédaler qu’à 9h30 du matin, après avoir dit au-revoir à Amandine, Charles et leurs enfants.

Il fait très chaud. Les jours précédents ont été caniculaires, mais heureusement, la température devrait descendre régulièrement en fin de semaine. Nous sortons rapidement de la capitale, et longeons, par des petites routes et pistes cyclables, la rivière Save.

A midi nous arrivons au village médiéval de Sofka Loka, où nous achetons notre premier pique-nique en cours de route. Cette démarche nous change également nos habitudes : les années précédentes, nous avions majoritairement mangé le midi, voire le soir, dans des petites gargotes en bord de route, des repas simples et locaux (soupes et Secundo dans les Andes, Dhal Bhat en Inde…), mais copieux et équilibrés. Ici, impossible financièrement de se faire un restau tous les jours, alors on fait nos premières courses, à base de fruits, charcuteries et fromages sans vraiment de goût !

Nous mangeons à l’ombre sous les arbres de la place, face à une fontaine ancienne qui nous intrigue : pas de robinet, en pourtant l’eau s’écoule à chaque fois que quelqu’un s’en approche ! Un minuscule détecteur est implanté dans le tuyau, et il suffit de passer la main pour que celui-ci se mette en marche. Comme dans certaines toilettes d’autoroutes ou autre, vous allez dire, oui mais sauf qu’ici tout est ancien, en pierre et en bronze, et qu’un tel équipement est déroutant. Le résultat est bluffant !!

Nous repartons aux heures chaudes, mais quittons rapidement la route principale pour un système de très jolies pistes en forêt en rive droite de la Save, qui nous oblige à un passage à gué et une petite montée raide, mais nous évite une exposition trop longue sur une route bien passante.

Après quelques baignades, nous arrivons en fin d’après-midi à Rudno. L’orage menace, et il nous faut nous trouver rapidement un site de bivouac. Après cette première journée bien remplie, les enfants n’ont pas la moindre envie de chercher un emplacement dans la montée du col. Nous demandons donc à un habitant du village où nous pourrions nous poser, et contre toute attente, il nous propose son jardin, fraichement tondu ! Il nous indique un robinet à quelques mètres, et nous invite à abriter nos vélos dans sa grange en bois (un ancien séchoir slovène) ! Un premier bivouac au TOP. Quelques minutes après une voisine arrive et emmène Adélie et Titouan ramasser des salades avec elle, dans son potager. Ils reviennent les bras chargés, et nous croquons chacun une belle salade à pleines dents en guise d’apéritif.

12/07/2017 – De Rudno au col Rovtarica (1140 m) puis lac de Bohinj ouest –  42 km – 780 m+

Ce matin, dès le départ de Rudno, au pied du col Rovtarica, nous entrons dans le vif du sujet : les routes slovènes, ça peut grimper fort, surtout sur de la piste ! Certaines portions nous obligent à pousser les vélos, heureusement, sous le couvert forestier, nous ne souffrons pas de la chaleur. Cette petite route secondaire est totalement déserte et nous ne croiserons aucun véhicule de la matinée.

Gaspard est heureux de tester son nouveau matériel geek : nous montons le col au rythme de ses musiques, grâce à la playlist de son smartphone et à une petite enceinte portable JBL, et ma foi, c’est plutôt sympa ! Vive les d’jeuns !

Img_2837p

Discussion autour d’un smartphone,  afin de briser la monotonie de la montée au col Rovtarica !

Arrivés au col, une famille sort de nulle part : des grands-parents et leurs deux petites filles se promènent. Le grand-père s’adresse à nous en français, et rapidement nous invite chez eux. Ils nous indiquent qu’ils sont en vacances dans leur petit chalet forestier, à un ou deux kilomètres de là, que nous pouvons commencer  y aller, et qu’ils nous y rejoignent rapidement !

C’est parti, sur leurs indications, nous arrivons bien à leur chalet, blotti dans une clairière. L’endroit est paisible. Nous commençons à faire cuire nos pâtes, et nous les voyons arriver, ils ont dû marcher d’un bon rythme ! Ils nous proposent un pichet de sirop pour les enfants et une bouteille de vin slovène, tandis qu’ils nous installent le couvert à l’ombre. Ils nous racontent l’histoire des lieux, la restauration de ce chalet qu’a mené leur gendre garde-forestier, les ours dans les environs. Une magnifique parenthèse improvisée pour notre midi ! Pour les remercier de leur hospitalité, Adélie sort pour la première fois du voyage son violon, et nous fait un véritable concert. En ce début de voyage, le violon est encore accordé, profitons-en 😉 .

Puis nous prenons congé de Aldo et Marie, et de leurs deux petites filles Brina (bientôt 5 ans) et Lara (3 ans et demi). Nous descendons le col sur Bohinj, la route est raide, les freins chauffent, nous obligeant à des arrêts réguliers. Puis, par une longue piste cyclable en forêt, nous atteignons le camping au bord du lac, à son extrémité Ouest. Pas de voiture dans notre secteur, et plage quasi au pied de la tente !

Ce soir nous mangeons sur la plage. De nombreux très beaux souvenirs ressurgissent : nous étions venus ici lorsque nous étions tout jeunes parents, avec Gaspard qui avait 2 ans. Nous avions alors fait une belle boucle en randonnée, sur plusieurs jours, autour du Triglav, point culminant de la Slovénie, avec une traversée du sommet empruntant une via ferrata typique des montagnes slovènes, pour Ariane, tandis que Gaspard, trop petit pour monter là-haut, jouaient au refuge avec Seb.


13/07/2017 – De Bohinj à Bled – 35 km – 380 m+

Nous avons reçu hier soir un SMS d’Amandine et de Charles : ils ont changé leurs plans et repris la route dans notre direction, ils seront à Bled ce soir, et feront un tour avec nous dans les Alpes juliennes, avant de partir vers la Pologne 🙂 . Les enfants sautent de joie, Titouan est extrêmement heureux de revoir Luis, et Adélie va pouvoir continuer à la jouer à la grande sœur avec Taïa et Zélie !

Mais petite forme ce matin, Adélie et Titouan accusent la fatigue des premiers jours de pédalage, et du transfert depuis la France. La pluie nous accompagne par intermittence toute la journée. A midi, il faut « recharger les batteries » des enfants, nous nous arrêtons dans un petit restaurant au bord de la route, qui propose des truites, afin de restaurer la petite troupe, miam !

A Bled, nous retrouvons la Famille Tortue : ils ont installé leur tente tipi en haut du camping et nous ont réservé une place à côté d’eux. Tandis qu’Ariane et Gaspard procèdent à l’inscription à l’accueil, une cycliste devant nous se retourne et nous affirme nous « connaitre » via notre blog ! Il s’agit d’une famille de français, voyageant également à vélo pour plusieurs mois. Ils viennent de Grèce, sont passés par la Croatie et arrivent en Slovénie… et fait EXCEPTIONNEL, ils voyagent… avec un tandem Pino tractant un follow-me (cf. leur blog La Grande Migration) !! Bon, finalement, ce n’est plus si exceptionnel que ça, les vélos bizarres, en fait !

Samuel et Adeline, avec leurs trois enfants Myrtille (8 ans), Marceau (6 ans) et Capucine (18 mois), nous rejoignent dans le coin des cyclos en haut du camping ! Ce soir, c’est feu de camp et jeux des enfants, heureux de se retrouver tous en voyage ! Les parents, eux, échangent leurs expériences en Pino – Follow-me : 3 d’un seul coup dans un même camping, ce n’est pas tous les jours que ça arrive !

14/07/2017 – Bled – Jour de repos – 10 km

Ce matin, c’est jour de repos à Bled. Seb a bien tenté durant quelques minutes d’expliquer aux enfants que nous étions en retard sur le planning, et que ce serait bien d’avancer, mais cela n’a pas pris. Un jour de repos c’est SACRE !

Samuel et Adeline partent relativement tôt ce matin, afin de retrouver des amis avec lesquels ils vont passer plusieurs jours. Nous, de notre côté, nous partageons cette journée avec Amandine et Charles. Leur flegme, leur philosophie de vie, leur joie communicative nous enchantent. Nous, qui sommes rivés sur nos « stats » en ce début de voyage, à peine partis et déjà stressés de peur de ne pas arriver à « tenir » nos étapes, pourtant nécessaires pour retrouver en temps et en heure les copains qui doivent nous rejoindre dans quelques jours, nous admirons leur calme et leur manière de voyager : pas de compteur kilométrique, pas d’itinéraire fixé à l’avance. Ils font le tour de l’Europe et ne savent pas vraiment où leurs roues les porteront. Mais ils vivent intensément le moment présent.

Nous allons louer des barques et nous partons sur l’île de Bled. L’eau est suffisamment chaude pour que chacun se baigne. Glaces de rigueur au sommet de l’île !

Ce soir, ce sont les enfants qui allument le feu, pour l’immense joie de Titouan et Luis, nos bucherons de service !

Dès demain, nous reprendrons la route, accompagné de la Famille Tortue.

3 réflexions sur “[Trans-alpina vélo] – Premiers tours de roues en Slovénie !

  1. Incroyable toutes ces familles en voyage que vous rencontrez ! Encore plus incroyable en Pino+follow-me, à croire que c’est courant…

    D’un point de vue pratique, quelles ressources aviez-vous utilisé pour élaborer votre trajet (étape obligée pour prévoir les points de rendez-vous avec les différentes personnes vous rejoignant sur le trajet, non ?) ?

    J'aime

  2. Bravo les amis, quelle détermination de la part des plus jeunes!
    Avec le lino, quels sont les problèmes que vous rencontrez le plus fréquemment? Beaucoup de rayons cassés? Visses qui se dévissent? les vitesses? la roue libre? Les supports de bagages? Bris de chaine?
    Ciao, Pierre et Claudette!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s