Jeunesse: découvrir l’Inde par les livres

Himalaya indien – Lectures … suite !

Et oui, le pouvoir magique de la littérature de voyage, ou encore des contes et légendes, c’est que même une fois rentré de contrées lointaines, et installé bien au chaud dans son canapé, on peut encore continuer à voyager et à rêver !
Un très grand merci à Sev qui connait bien l’Inde, pour ses propositions de lectures jeunesse que nous allons tester rapidement !

La bibliothèque de Sev

Ariane, du blog TSAGA, m’a demandé si j’avais des recommandations de littérature jeunesse pour faire découvrir l’Inde à ses enfants de 5 à 12 ans… Défi relevé!

Tout d’abord, laissez-moi vous parler brièvement d’Ariane et de sa famille: ils sont cinq (deux parents et trois enfants), et adorent faire du vélo et voyager. Si bien que régulièrement, cette jolie petite famille s’envole pour des destinations exotiques et lointaines, avec ses vélos et son barda!

Ils ont notamment fait l’Amérique Latine, et plus récemment l’Inde, juste en vélo! Je suis admirative. Ils campent dans le désert andin et font la route avec trois enfants assez jeunes. Nous avec UNE enfant de deux ans et des brouettes, on fait attention à ne pas trop bouger et à prévoir autant de confort que possible. Ariane et sa troupe nous montre que quand on veut, on peut (avec un peu d’organisation et d’entraînement).

Voir l’article original 170 mots de plus

3 petits sangliers en Corse

Juillet 2014

Des vacances-repos à la mer, et plus spécialement en Corse, avec un masque et un tuba, pour aller explorer des petites criques toute la journée, voilà ce que nous réclamaient, depuis plus d’un an, les enfants, et cette demande trouvait un écho plutôt favorable auprès des parents… Alors on est allé :

– à la mer, en kayak, devant des cormorans admiratifs :

Lire la suite

Kirghyzstan : Bishkek et le retour à la maison

a_carteTracé de notre parcours à travers le Kirghizstan

Lire la suite

Kirghyzstan : La Kokomeren ou la vallée de Kyzyl Oy

De Kok Oy, on rejoint le hameau d’Aral  qui marque la fin de notre parcours le long de la rivière Jumgal. Le site est impressionnant avec ses montagnes rouges environnantes. Aral (1450 m) marque également la fin de la descente. Nous allons remonter la rivière Kokomeren au débit vraiment impressionnant. Ce cours d’eau est le principal affluent de la rivière Naryn qui change de nom dans le Ferghana pour donner la fameuse Syr Daria qui alimentait autrefois la mer d’Aral. Lire la suite

Kirghyzstan : La descente vers la vallée de Jumgal

La piste du versant Nord du col (pereval en kirghize) Tuz Ashuu est très raide. Les premiers kilomètres se font intégralement sur les freins. Le paysage est tout en nuances : on retrouve toute la palette de couleurs du rouge au vert. Lire la suite

Kirghyzstan : En route pour Song Kul

5->7/08 : L’objectif du jour est de rejoindre le lac Song Kol (3000 m), l’âme du Kirghizstan d’après les récits de voyageurs. Petite entrave à notre étique sur les transports « doux » ; on utilise un van pour monter au col de Kalmak Ashu (3400 m), une des portes d’entrée vers ce plateau suspendu, nous évitant ainsi plus de 1700 m de dénivelé ! Lire la suite

Kirghyzstan : Kul Ukok à cheval, 3 jours de découverte de la vie pastorale

Du 1er au 3/O8

Les enfants sont à peine remis de leurs diarrhées et autre fièvres, mais ils veulent à tous prix commencer ce tour à cheval de 3 jours. C’est pourtant une grosse journée qui nous attend : plus de 1000 m de dénivelé et près de 5 h de cheval. Gaspard aura son propre cheval alors que Titouan partagera le sien sur le dos de sa maman et Adélie chevauchera devant son papa. Le guide, à nos petits soins,  nous aidera à trouver le chemin mais surtout s’occupera des chevaux. Lire la suite

Kirghyzstan : La vallée de Kongur Olong, une alternative à la rive sud du lac

25/07 : Aujourd’hui, c’est fini pour les vacances au bord de la mer ! Direction : une vallée parallèle à la rive sud pour éviter la circulation grandissante.

Img_8789Un dernier regard en arrière pour contempler les montagnes de frontière Kazakhstan/Kirghizstan dominant le lac

La montée jusqu’à la petite ville Bokonbaevo (250 m de D+) nous permet une bonne mise en jambe. Lire la suite

Kirghyzstan : Autour de Karakol

19/07 : début de nos aventures à vélo. On se fait déposer au bout de la route (2000 m), au-dessus du village de Djeti Oguz,  dans l’une des vallées alpines des montagnes de Karakol. C’est parti pour 250 m de dénivelé en vélo pour se mettre en jambe ! Après les premiers kilomètres très agréables, avec en toile de fond les magnifiques rochers de grés rouges, la piste se corse en devenant plus rugueuse et plus pentue. Lire la suite

Kirghyzstan : De Bishkek à Karakol

Arrivée à Bishkek à 3h50 du mat’, le 16/07/2013. On récupère nos nombreux bagages sans encombre. On essaie de discuter avec nos voisins de voyage, des polonais qui nous prennent vite un peu de haut… en effet, eux c’est du sérieux, ils partent en expé pour gravir le Khan Tengri, le sommet emblématique de l’Est du Kirghizstan aux allures himalayennes, avec son altitude de 7000 m (en montant sur la pointe des pieds !). Lire la suite

Kirghyzstan : Les préparatifs et la logistique

« Allo Maman, on est à la gare de Stockholm. On attend le train de nuit pour Gallivare. Nos billets d’avion pour le Kirghizstan, cet été, viennent d’être annulé par GoVoyage… C’est la cata ! Pourrais-tu nous reprendre des billets d’avion pour le Kirghizstan, pour nous 5, car on ne pourra pas attendre le retour de notre raid à ski dans le nord de la Suède, vu que les prix augmentent de jour en jour ? »

Voilà comment, alors que venions d’être « lachés » par GoVoyages, et que nous transitions pour un raid à ski en Laponie Lire la suite

A vélo des Tre Cime di Lavaredo à Venise – Eté 2012

A vélo des Tre Cime di Lavaredo à Venise : Ice cream Tour 2012
Eté 2012
Avec : TSAGA au complet

Img_3804-m

Comme promis, cette année nous allons à la mer, et visiter Venise, mais… en partant des montagnes !
Nous partons du haut des Dolomites italiennes (des Tre Cime di Lavaredo) pour nous laisser doucement descendre vers la mer : 2400 m de dénivelée négative (avec quelques petites montées tout de même, sinon, ce n’est pas drôle), pour 400 km de voies protégées (90%) !
Côté matériel, nous augmentons le nombre de sacoches, car nous partons en montagne et à la mer, cumulant ainsi plusieurs activités, et un petit bonhomme qui porte encore des couches (nous n’emportons pas les couches lavables cette fois-ci) :
– Gaspard, sur son VTT Trek 24  » a deux belles sacoches arrière, qui viennent compléter sa sacoche de guidon
– Adélie, sur son vélo Puky 18 » à vitesses, a deux petites sacoches pour ranger ses trésors, et elle est reliée à Ariane via son Follow-me,
– Titouan est dans la carriole avec les matelas et la tente,
– Seb a 2 sacoches arrière et 2 avant (la totale !),
– Ariane a deux sacoches arrière, surmontées d’un big-bag, ainsi qu’une sacoche de guidon.

C’est parti !

La carte de l’itinéraire

Partie amont : le Val di Pusteria

Partie intermédiaire : le Val d’Isarco et le Haut-Adige

Partie avale : le Val di Sugana

Ci-dessous, le film, attention c’est long !

 

Arrivée à Tromso

Le lendemain il pleut à nouveau, et il nous semble que les températures chutent. En effet, à Tromso, nous nous appercevrons que la neige est à 400 au-dessus de la ville ! A la mi-journée nous nous arrêtons sous l’auvent d’une maison, dont l’habitante nous offrira des chocolats, et nous attrapons le bus pour entrer dans Tromso.

IMG_1438

Lire la suite

A vélo à travers l’archipel des Lofoten/Vesteralen – Norvège

Traversée de Bodo à Tromso. Du 7 au 24 juillet 2010. Avec : SAGA

Les enfants, cet été on part à la mer ! On prend les maillots, les seaux et les pelles… mais on ne se baignera peut-être pas tous les jours, au nord du cercle polaire arctique !

A_ Trajet-global