Bicicleta en pays inca – Vidéo

De retour de notre périple à vélo en Amérique du Sud, depuis déjà 3 mois, il était temps de trier les longues heures de films ramenées.

Alors en attendant un montage abouti dans quelques temps, voici 8 min d’un pèle-mêle de séquences tournées entre Pérou, Bolivie et Chili, que nous avons pris beaucoup de plaisir à redécouvrir !

Suite de la discussion sur VoyageForum.

Bicicleta en pays inca – Recapitulatif

Montage-frise

Le voyage à vélo peut se décliner de mille et une façons. Et c’est ce qui en fait son principal intérêt : pas besoin d’aller bien loin pour qu’un chemin, une piste, et même une petite route procurent des moments de plaisir inoubliables.

Néanmoins, certains parcours « sortent du lot », compte tenu de leur beauté et/ou de leur difficulté, et des échanges culturels partagés. C’est ainsi que certains sont devenus de véritables graals pour les cyclo-voyageurs.

En Asie centrale, par exemple, le Pamir tadjike, fait probablement partie de ces parcours.

En Amérique du Sud, le « grand fossé péruvien », entre Huaraz et Abancay (Peru’s great divide), ainsi que la traversée des salars et du désert du Sud-Lipez en Bolivie, peuvent également prétendre accéder à cette « liste restreinte ». Alors que les dénivelés monstrueux de la traversée péruvienne nous interdisaient de la parcourir en vélo avec les enfants, nous avons eu le privilège de vivre des moments rares en vélo, en traversant les grands salars de l’altiplano bolivien et le désert polychromique du Sud-Lipez.

De mai à août 2015, nous avons usé les pneus de nos vélos à travers ces hauts plateaux andins, avec nos 3 enfants.

Durant ces 3 mois, entre Paracas au Pérou et San Pedro de Atacama au Chili, nous avons parcouru environ 4000 km, dont 2350 km en vélo, et gravit près de 25 000 m de dénivelée.

Quelques semaines après notre retour, voici plusieurs articles « pratiques » récapitulatifs :

Pour retrouver nos billets dans l’ordre chronologique, c’est ici :

Et en bonus, vidéos, articles de presse… :

 

Traversée du désert de Paracas… ou presque !

Vendredi 30 et samedi 31 mai 2015

Seb a terminé de remonter les vélos hier, dans un garage fermé qu’on nous a gentiment prêté, en face de l’hôtel Santa Maria où nous résidons. Il ne manquait rien, sauf  les cadenas, mystère… Un ami du gérant de l’hôtel qui partait faire des courses à Pisco, nous en a ramené 2. Merci !

Img_1704

Lire la suite

VTT à la menthe chez les berbères

Octobre 2004

En octobre 2004, nous sommes partis faire une traversée nord-sud en vélo du Haut-Atlas, au Maroc.

Maman d’un bébé de 8 mois, resté chez sa grand-mère, Ariane cherchait des dénivelées raisonnables pour cette itinérance.  Même si la zone que nous voulions traverser était relativement parcourue par les trekkeurs, nous ne savions pas vraiment si le tracé envisagé serait adapté au vélo tout terrain. Tant pis nous improviserons !

Nous avons décidé de partir en ne fixant que les villes de départ et d’arrivée. Le tracé devant être imaginé – jour après jour- au gré des rencontres. Embarquement pour une semaine d’aventure …

2004_10_20_0130

Lire la suite

Kirghyzstan : Bishkek et le retour à la maison

a_carteTracé de notre parcours à travers le Kirghizstan

Lire la suite

Kirghyzstan : La Kokomeren ou la vallée de Kyzyl Oy

De Kok Oy, on rejoint le hameau d’Aral  qui marque la fin de notre parcours le long de la rivière Jumgal. Le site est impressionnant avec ses montagnes rouges environnantes. Aral (1450 m) marque également la fin de la descente. Nous allons remonter la rivière Kokomeren au débit vraiment impressionnant. Ce cours d’eau est le principal affluent de la rivière Naryn qui change de nom dans le Ferghana pour donner la fameuse Syr Daria qui alimentait autrefois la mer d’Aral. Lire la suite

Kirghyzstan : La descente vers la vallée de Jumgal

La piste du versant Nord du col (pereval en kirghize) Tuz Ashuu est très raide. Les premiers kilomètres se font intégralement sur les freins. Le paysage est tout en nuances : on retrouve toute la palette de couleurs du rouge au vert. Lire la suite

Kirghyzstan : En route pour Song Kul

5->7/08 : L’objectif du jour est de rejoindre le lac Song Kol (3000 m), l’âme du Kirghizstan d’après les récits de voyageurs. Petite entrave à notre étique sur les transports « doux » ; on utilise un van pour monter au col de Kalmak Ashu (3400 m), une des portes d’entrée vers ce plateau suspendu, nous évitant ainsi plus de 1700 m de dénivelé ! Lire la suite

Kirghyzstan : La vallée de Kongur Olong, une alternative à la rive sud du lac

25/07 : Aujourd’hui, c’est fini pour les vacances au bord de la mer ! Direction : une vallée parallèle à la rive sud pour éviter la circulation grandissante.

Img_8789Un dernier regard en arrière pour contempler les montagnes de frontière Kazakhstan/Kirghizstan dominant le lac

La montée jusqu’à la petite ville Bokonbaevo (250 m de D+) nous permet une bonne mise en jambe. Lire la suite

Kirghyzstan : La rive sud du lac Issyk Kul

22/07 : Après Kyzyl Suu, la circulation est toujours assez intense. Compte tenu de la dangerosité de la route  et du faible intérêt paysager, nous choisissons de faire un petit saut de puce en mini-van, dans l’objectif de profiter un maximum de la partie qui longe la mer le lac ! Lire la suite

Kirghyzstan : Autour de Karakol

19/07 : début de nos aventures à vélo. On se fait déposer au bout de la route (2000 m), au-dessus du village de Djeti Oguz,  dans l’une des vallées alpines des montagnes de Karakol. C’est parti pour 250 m de dénivelé en vélo pour se mettre en jambe ! Après les premiers kilomètres très agréables, avec en toile de fond les magnifiques rochers de grés rouges, la piste se corse en devenant plus rugueuse et plus pentue. Lire la suite

Kirghyzstan : De Bishkek à Karakol

Arrivée à Bishkek à 3h50 du mat’, le 16/07/2013. On récupère nos nombreux bagages sans encombre. On essaie de discuter avec nos voisins de voyage, des polonais qui nous prennent vite un peu de haut… en effet, eux c’est du sérieux, ils partent en expé pour gravir le Khan Tengri, le sommet emblématique de l’Est du Kirghizstan aux allures himalayennes, avec son altitude de 7000 m (en montant sur la pointe des pieds !). Lire la suite

Kirghyzstan : Les préparatifs et la logistique

« Allo Maman, on est à la gare de Stockholm. On attend le train de nuit pour Gallivare. Nos billets d’avion pour le Kirghizstan, cet été, viennent d’être annulé par GoVoyage… C’est la cata ! Pourrais-tu nous reprendre des billets d’avion pour le Kirghizstan, pour nous 5, car on ne pourra pas attendre le retour de notre raid à ski dans le nord de la Suède, vu que les prix augmentent de jour en jour ? »

Voilà comment, alors que venions d’être « lachés » par GoVoyages, et que nous transitions pour un raid à ski en Laponie Lire la suite

Val di Sugana

Mercredi 1er aout : à partir d’aujourd’hui, il n’y aura presque plus de campings sur notre itinéraire jusqu’à Venise, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! Nous descendons le Val Sugana et sa superbe piste cyclable, la Via Augusta (qui relie Munich à Venise).

IMG_4563

Pause de midi à la recherche d’ombre et d’air frais : il fait très CHAUD ! Lire la suite

Val d’Isarco et Haut Adige

Samedi 28 juillet : visite de la ville de Brixen (Bressanone). Petites rues ombragées, cloitres et église, cette petite ville est charmante. Notre souci vient de Titouan aujourd’hui, très fatigué par la chaleur, et qui refuse de manger. Nous ne savons pas que c’est le début d’un long refus systématique de nourriture qui durera jusqu’à Venise, synonyme de cure d’amaigrissement impressionnante…

La chaleur soudaine, la fatigue des enfants, la fin d’étape peu intéressante du jour, tout ceci nous convainc qu’il est plus sage de faire quelques kilomètres en train jusqu’à Bolzano. Lire la suite

Le Val di Pusteria

Samedi 21 juillet 2012 : première nuit des vacances, en Italie, au sud de Vicenza (Lago di Fimon). Nous découvrons avec plaisir ce petit agriturismo, petit camping à la ferme avec des poules en liberté, des chèvres dans un enclos. Après plusieurs heures de trajet un peu à l’étroit, les enfants sont revis de ce premier arrêt des vacances !
Nous testons pour la première fois le raccordement de nos deux tentes. Nous avons en effet opté cette année pour un système de tentes « à extension ». Notre tente Freetime (3,8 kg pour 3-4 places) qui nous a donné satisfaction en Norvège, et une tente Quechua 2’’ (2,4 kg pour 1-2 places). La 2’’ sera pratique à déplier rapidement pour créer un abri de fortune en cas de pluie, de sieste, etc… Elle s’insère parfaitement à l’arrière de la carriole. Les 2 tentes « se raccordent » entre elles en insérant l’entrée de la 2’’ dans l’auvent de la Freetime. Gaspard et Adélie dormirons dans le tente 2’’, ,nous dormirons dans la Freetime avec Titouan. Quand à l’espace central, entre les 2 tentes, il permet de stocker les sacoches. L’entrée générale se fait par l’ouverture à l’arrière de la Freetime.

IMG_3646
Cette nuit nous essuyons un premier orage avec une pluie modérée, l’étanchéité semble satisfaisante pour ce type de pluie, en s’assurant que chacune des tentes soit parfaitement tendue. Lire la suite

A vélo des Tre Cime di Lavaredo à Venise – Eté 2012

A vélo des Tre Cime di Lavaredo à Venise : Ice cream Tour 2012
Eté 2012
Avec : TSAGA au complet

Img_3804-m

Comme promis, cette année nous allons à la mer, et visiter Venise, mais… en partant des montagnes !
Nous partons du haut des Dolomites italiennes (des Tre Cime di Lavaredo) pour nous laisser doucement descendre vers la mer : 2400 m de dénivelée négative (avec quelques petites montées tout de même, sinon, ce n’est pas drôle), pour 400 km de voies protégées (90%) !
Côté matériel, nous augmentons le nombre de sacoches, car nous partons en montagne et à la mer, cumulant ainsi plusieurs activités, et un petit bonhomme qui porte encore des couches (nous n’emportons pas les couches lavables cette fois-ci) :
– Gaspard, sur son VTT Trek 24  » a deux belles sacoches arrière, qui viennent compléter sa sacoche de guidon
– Adélie, sur son vélo Puky 18 » à vitesses, a deux petites sacoches pour ranger ses trésors, et elle est reliée à Ariane via son Follow-me,
– Titouan est dans la carriole avec les matelas et la tente,
– Seb a 2 sacoches arrière et 2 avant (la totale !),
– Ariane a deux sacoches arrière, surmontées d’un big-bag, ainsi qu’une sacoche de guidon.

C’est parti !

La carte de l’itinéraire

Partie amont : le Val di Pusteria

Partie intermédiaire : le Val d’Isarco et le Haut-Adige

Partie avale : le Val di Sugana

Ci-dessous, le film, attention c’est long !

 

Arrivée à Tromso

Le lendemain il pleut à nouveau, et il nous semble que les températures chutent. En effet, à Tromso, nous nous appercevrons que la neige est à 400 au-dessus de la ville ! A la mi-journée nous nous arrêtons sous l’auvent d’une maison, dont l’habitante nous offrira des chocolats, et nous attrapons le bus pour entrer dans Tromso.

IMG_1438

Lire la suite

A vélo à travers l’archipel des Lofoten/Vesteralen – Norvège

Traversée de Bodo à Tromso. Du 7 au 24 juillet 2010. Avec : SAGA

Les enfants, cet été on part à la mer ! On prend les maillots, les seaux et les pelles… mais on ne se baignera peut-être pas tous les jours, au nord du cercle polaire arctique !

A_ Trajet-global